Monte Catalfano


Le parcours se déroule à l’intérieur du parc et sur deux des trois sommets du Monte Catalfano, promontoire de roche calcaire qui surplombe la plaine de Bagheria. La vue embrasse d’un côté la plaine de Palermo, depuis la pointe de Monte Pellegrino jusqu’à Capo Mongerbino, de l’autre les hauteurs de Termini Imerese, avec la chaîne des Madonie en toile de fond et plus au loin, la partie de côte allant de Capo Plaia à Capo Zafferano. Il s’agit d’une importante position stratégique jadis occupée par les Phéniciens, puis par les Romains qui fondèrent une cité dont on peut admirer les vestiges dans l’importante aire archéologique de Solunto, sur le versant oriental du promontoire.

Le secteur s’avère un véritable écrin de phénomènes et trésors naturels comme les « zubbi » (cavités de la roche calcaire, formées à la verticale), grottes d’origine marine, plantes endémiques rares, nidifications de faucons pèlerins et autres rapaces. On peut y trouver notamment des exemplaires d’une variété de chêne épineux (Quercus coccigera), dit « chêne de garrigue » ou « chêne Kermès », essence autrefois très présente sur les côtes de la Sicile occidentale et désormais très rare. Le parcours commence à Portella Vignazza, à proximité d’une aire de jeux et remonte le Monte Catalfano proprement dit (374 m d’altitude) le long d’un sentier confortable. Ensuite, sur un chemin balisé, on parvient à la borne trigonométrique située sur le sommet et d’où on profite d’une vue magnifique sur le promontoire de Capo Zafferano, que les populations locales appellent « le chapeau de Napoléon », en raison de sa forme caractéristique. On revient brièvement en arrière jusqu’au croisement avec un autre sentier qui nous ramène au point de départ d’où le parcours remonte vers Cozzo San Pietro (345 m.) et s’avance sous les pins passant à proximité d’un refuge forestier équipé d’un point d’eau. L’itinéraire se poursuit en contournant la colline sur son versant ouest jusqu’à en atteindre le sommet et se termine en redescendant au point de départ. C’est un parcours en forme de « 8 » avec deux boucles qui s’entrecroisent, dont l’une mène au sommet du Monte Catalfano et l’autre à Cozzo San Pietro. Il existe donc la possibilité de n’en faire qu’une seule, au lieu de l’itinéraire complet. L’excursion se déroule sur des chemins et sentiers bien entretenus et confortables et ne présente pas de réelles difficultés, en dehors de quelques côtes sévères.


Comuni Correlati



Non sono presenti comuni correlati.


Partager

RESTEZ TOUJOURS INFORMÉ SUR NOS ACTIVITÉS

Suivez-nous dans les réseaux sociaux et inscrivez-vous à la newsletter.